Skip to content Skip to sidebar Passer au pied de page

Comment puis-je savoir si j'ai la goutte ?

La localisation de la mono-arthrite à la base du gros orteil est caractéristique. En effet, la goutte affecte généralement le gros orteil, même si elle peut survenir dans n'importe quelle articulation. Elle se manifeste par des épisodes soudains ("crises") de douleur intense et de gonflement d'une articulation, et constitue l'une des causes de l'arthrite aiguë.

La goutte est une maladie chronique, ce qui signifie que le patient subit des crises - généralement à moins de deux ans d'intervalle. Les épisodes soudains ont donc tendance à se reproduire et peuvent affecter n'importe quelle articulation lors de crises successives.

Le diagnostic de la goutte est clinique. Il peut être confirmé par :

  • un test sanguin qui permet de déterminer le taux d'acide urique avec une uricémie supérieure à 360 mmol/L (souvent >420 mmol/L) ;
  • une réponse favorable très rapide au traitement par la colchicine qui entraîne une réduction de la douleur et de l'inflammation.

D'autres tests peuvent être utiles :

  • une échographie des articulations pour voir les dépôts d'acide urique sur le cartilage articulaire et détecter les zones goutteuses non encore visibles à l'examen clinique ou à la radiographie ;
  • une radiographie des os et des articulations atteints. Cet examen ne révèle que des lésions osseuses arthropathiques tardives et la présence de tophi autour des articulations ;
  • une ponction à l'aiguille fine du liquide articulaire ou d'un tophus, éventuellement guidée par échographie. Cet examen révèle la présence de microcristaux d'acide urique.

Il existe également des signes avant-coureurs d'une crise de goutte :

  • Douleur modérée dans une articulation : vous avez mal lorsque vous posez votre pied, pliez votre bras ou vos orteils, par exemple,
  • Picotements dans l'articulation : comme des "aiguilles",
  • L'inconfort : il est difficile d'enfiler une paire de chaussures, par exemple,
  • Limitation de la mobilité : il est difficile de plier le poignet, de serrer le poing, de marcher...

Les symptômes d'une crise de goutte sont :

  • Douleur qui survient soudainement, souvent la nuit et/ou au repos,
  • Une douleur qui pulse : semblable à une sensation de brûlure ou d'écrasement,
  • Douleur qui persiste pendant 6 à 12 heures,
  • L'articulation touchée (souvent le gros orteil) est rouge, gonflée, très douloureuse et chaude au toucher,
  • Plus rarement, de la fièvre et des frissons peuvent être observés.

Ce billet était-il utile ?

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer !

Note moyenne 4.6 / 5. Décompte des voix : 14

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à évaluer ce message.

Laissez un commentaire