Skip to content Skip to sidebar Passer au pied de page

Que faire en cas de goutte au gros orteil ?

Vous ne savez pas quoi faire pour votre goutte au gros orteil ? Nous répondons ici !

Parce qu'elle est si gênante et douloureuse, cette maladie diminue et affecte la qualité de vie de ceux qui en souffrent. C'est pourquoi nous vous recommandons, face aux symptômes de la goutte, de prendre toutes les mesures appropriées pour éliminer l'excès d'acide urique de votre organisme.

Le traitement peut être basé sur différents types de médicaments et consiste à réduire la douleur des crises de goutte, ce qui permet de prévenir et d'éviter des dommages irréversibles aux articulations. L'objectif est de réduire les niveaux d'acide urique dans le sang, et pour cela il est important de prendre soin de l'alimentation et du mode de vie en évitant la sédentarité. Il est important d'adopter un régime alimentaire pauvre en purines et réduit en sel pour éviter que les reins ne travaillent trop.

La diminution du taux d'acide urique dans le sang a pour but d'empêcher l'acide urique de se déposer dans les articulations. Il repose sur un régime alimentaire et un contrôle du poids, ainsi que sur un traitement pharmacologique (allopurinol, fébuxostat ou benzobromarone), qui doit être débuté une fois la poussée aiguë de goutte résolue. Il faut également surveiller régulièrement le taux d'acide urique dans le sang et ne pas abandonner le traitement prescrit par le médecin.

Pour traiter et prévenir une crise aiguë de goutte, il faut réduire la douleur et l'inflammation. Il repose généralement sur l'administration de médicaments (anti-inflammatoires, colchicine ou glucocorticoïdes), ainsi que sur la mise au repos de l'articulation touchée et l'application de froid sur la zone pour soulager les symptômes.

Vous devez également surveiller votre régime alimentaire et éliminer tous les aliments mentionnés ci-dessus. Vous devez également consulter votre médecin de famille afin qu'il vous prescrive des anti-inflammatoires ou tout ce qu'il juge approprié pour réduire la douleur, car c'est l'aspect le plus gênant de cette maladie.

Mais il existe aussi des aliments et des remèdes maison que vous pouvez ajouter au traitement médical et qui n'ont pas d'effets secondaires, comme le jus de cerise et d'ananas, le jus d'agrumes, le bicarbonate de soude, la banane, l'huile de genièvre, le raisin : ce fruit possède une grande quantité d'antioxydants, il sera donc un bon allié pour combattre et prévenir la goutte. De même, il sera également très utile pour soulager les douleurs causées par la polyarthrite rhumatoïde, il suffit de manger plusieurs raisins par jour, vinaigre de cidre de pomme,....

Bien sûr, un bon moyen d'éviter d'avoir un taux d'acide urique élevé est de prendre soin à la fois de votre alimentation avec un régime méditerranéen et de faire de l'exercice. Nous vous recommandons également, une fois que vous avez souffert de cette affection, de mesurer votre taux d'acide urique afin de surveiller vos niveaux.

Ce billet était-il utile ?

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer !

Note moyenne 4.1 / 5. Décompte des voix : 12

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à évaluer ce message.

Laissez un commentaire