Skip to content Skip to sidebar Passer au pied de page

Que puis-je éviter de manger et de boire lorsque j'ai la goutte ?

La goutte, nom sous lequel est populairement connue l'hyperuricémie ou excès d'acide urique dans le sang, est une maladie douloureuse qui touche de nombreuses personnes. Dans 90% des cas, la goutte est une maladie masculine dont l'apparition commence généralement vers l'âge de trente-cinq ans.

La goutte est une inflammation articulaire déclenchée par une accumulation de cristaux d'acide urique dans l'articulation. Elle est donc causée par un excès d'acide urique dans le sang, que les systèmes de drainage de l'organisme ne parviennent plus à éliminer.

Cependant, un taux trop élevé d'acide urique ne suffit pas à expliquer la goutte. En effet, on estime que 5 à 10% de la population adulte est hyperuricémique. Cependant, seulement environ 2% de la population adulte souffre de la goutte.

La crise de goutte aiguë est extrêmement douloureuse. Au début de la maladie, ces crises sont relativement espacées, mais elles deviennent rapidement de plus en plus fréquentes.

Bien que la goutte puisse finir par disparaître d'elle-même, elle peut durer des années. Les crises de goutte durent environ une semaine, et la plupart des personnes qui en souffrent subissent plusieurs crises par an. Une bonne alimentation peut aider à prévenir la goutte ou à éviter une forte crise.

Bien que le régime alimentaire ne puisse à lui seul provoquer ou traiter la goutte, certains aliments et certaines habitudes de vie peuvent modifier le risque de goutte. La prise de médicaments associée à de bonnes habitudes alimentaires peut être la meilleure façon de traiter la goutte.

Dans le cadre du régime spécial goutte, il est conseillé d'éviter ou de réduire fortement la consommation d'aliments riches en purine, car ils augmentent le taux d'acide urique . En général, la viande rouge, le poisson et les fruits de mer sont associés à un risque accru de goutte. Il est également conseillé d'éviter les alcools forts, la bière et les sodas sucrés lorsque vous souffrez de la goutte. Plus de détails ici :

Voici quelques recommandations à suivre :

1- Limiter la consommation d'alcool, notamment de bière, à un verre par jour. Pendant une crise de goutte, il est préférable d'éviter toute consommation d'alcool car il augmente le taux d'acide urique dans l'organisme.

2- Limitez la consommation d'aliments riches en purines. Avant tout, faites attention à la taille et à la fréquence de vos portions de protéines animales. Parmi les aliments très riches en purine, à consommer avec modération, on trouve : certains poissons, fruits de mer et crustacés, notamment les anchois, les sardines, le hareng, les moules, la morue, les coquilles Saint-Jacques, la truite et l'églefin. Certaines viandes, comme le lard, la dinde, le veau, la venaison et les abats.

3. Pensez à inclure des protéines végétales (edamame, tofu, pois chiches, lentilles...). En effet, les sources végétales de purines telles que les légumineuses et certains légumes (comme les asperges, le chou-fleur, les épinards et les champignons), bien que riches en purines, auraient un effet protecteur car elles réduiraient le taux d'acide urique dans l'organisme.

4- Limiter les aliments et les repas riches en graisses saturées (fast food, fritures, produits laitiers riches...) car ils réduisent la capacité d'élimination de l'acide urique.

5- Mangez des fruits et légumes riches en vitamine C comme le poivron rouge, le brocoli, l'orange, le kiwi, la mangue, la fraise. Ils permettraient de réduire le taux d'acide urique.

6- Consommez des aliments riches en oméga 3. Vous trouverez ces acides gras dans certains poissons, comme le saumon et le thon, dont il est recommandé de consommer 2 portions de 100g par semaine. Vous pouvez également couvrir vos besoins en consommant quotidiennement des graines de lin ou de chia moulues et des noix.

7- Limitez votre consommation de boissons sucrées, de jus de fruits et d'aliments transformés pour réduire votre apport en fructose ajouté.

8- Maintenez une bonne hydratation en buvant 1,5 à 2L d'eau par jour. Cela évitera que l'urine ne soit trop concentrée.

Ce billet était-il utile ?

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer !

Note moyenne 4.5 / 5. Décompte des voix : 16

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à évaluer ce message.

Laissez un commentaire