Skip to content Skip to sidebar Passer au pied de page

Quels sont les symptômes de la goutte à la main ?

La goutte est une maladie rhumatismale qui se développe par crises. Elle provoque des douleurs soudaines et intenses dans une ou plusieurs articulations, qui surviennent souvent la nuit. Le simple contact des draps peut devenir insupportable, par exemple. L'articulation apparaît rouge et gonflée ; la douleur peut être accompagnée de fièvre et de frissons. Le gros orteil est le plus souvent touché, mais la cheville, le poignet, la main, le genou ou le coude peuvent également être atteints.

La chiragra est une forme de goutte qui affecte les articulations des mains et se traduit par des épisodes (crises) d'inflammation aiguë et douloureuse. L'inflammation est causée par un excès d'acide urique formant de petits cristaux dans et autour des articulations. L'acide urique augmente dans l'organisme après la consommation d'alcool et de certains aliments (notamment les fruits de mer, la viande rouge ou les abats comme le foie ou les reins). Les principaux symptômes de la goutte aux mains sont le gonflement, la sensibilité et la rougeur des articulations des mains. La goutte a tendance à toucher les personnes âgées de plus de 30 ans, plus souvent les hommes que les femmes.

Les symptômes d'une crise de goutte peuvent difficilement passer inaperçus. En général, la personne atteinte se couche en se sentant parfaitement bien, puis se réveille pendant la nuit avec une douleur intense dans l'articulation concernée. Au début, la personne a l'impression qu'un seau d'eau froide a été versé sur l'articulation, mais bientôt une sensation de cisaillement très douloureuse apparaît, ainsi qu'une sensation de pression et d'oppression. La zone devient rouge, chaude et très sensible au toucher, et même la présence d'un drap peut augmenter la douleur. Une légère fièvre apparaît souvent.

La crise disparaît généralement d'elle-même après 3 à 10 jours, mais un traitement rapide peut accélérer le soulagement. Après une crise de ce type, appelée goutte aiguë ou arthrite goutteuse aiguë, la plupart des patients connaissent un nouvel épisode dans les deux ans. Les crises semblent devenir plus fréquentes, durer plus longtemps et toucher davantage d'articulations au fil du temps.

Dans de très rares cas, les crises ne disparaissent pas et persistent, se transformant en goutte chronique. Si l'inflammation se poursuit, les cristaux peuvent endommager et déformer définitivement l'articulation touchée. En outre, les cristaux d'acide urique peuvent s'accumuler dans les tissus autres que les articulations, formant des dépôts appelés tophi, qui apparaissent sous forme de masses friables blanchâtres ou jaunâtres sous la peau, en particulier dans les doigts, les orteils, l'arrière des coudes, derrière les talons et autour de la partie externe de l'oreille. Les tophi traversent parfois la peau et provoquent des ulcérations.

La goutte peut provoquer des calculs rénaux, qui peuvent entraîner des symptômes tels qu'une douleur intense dans le flanc ou l'aine et parfois du sang dans les urines. On ne sait pas exactement dans quelle mesure la goutte peut endommager les reins, en dehors des effets des calculs rénaux.

Ces risques peuvent être considérablement réduits en adoptant un mode de vie sain et en prenant vos médicaments comme recommandé.

Ce billet était-il utile ?

Cliquez sur une étoile pour l'évaluer !

Note moyenne 4.5 / 5. Décompte des voix : 8

Aucun vote jusqu'à présent ! Soyez le premier à évaluer ce message.

1 Commentaire

  • Jacob
    Posté sur 30. août 2022 à l'adresse 17:48

    En lisant ces informations, j'ai compris que c'était mon problème. Merci beaucoup d'avoir fourni des informations aussi claires et précises !

Laissez un commentaire